Site officiel du MBA – Mulhouse Basket Agglomération

Le Mulhouse Basket Agglomération nettement dominé par Le Havre

Contraints de courir après le score dès le coup d'envoi, les joueurs du Mulhouse BA n'ont jamais été en mesure de rivaliser avec les Havrais, hier soir au Palais des sports, malgré une belle réaction d'orgueil au sortir des vestiaires 

Les joueurs du Mulhouse BA ont passé leur temps à courir après le score, hier soir au Palais des sports face à des Havrais qui, humiliés par les jeunes du Centre Fédéral mardi dernier, voulaient à tout prix renouer avec la victoire.

Les joueurs locaux sont distancés d’entrée de jeu.

Hugo Suhard, le capitaine des visiteurs, montre l’exemple à ses coéquipiers en marquant trois des quatre premiers paniers de sa formation (2-8 à la 2e ), ce qui a le don d’énerver Jean-Luc Monschau. Le coach alsacien prend un temps mort et ses protégés retrouvent toute leur combativité lorsqu’ils retournent sur le parquet.

Malheureusement pour eux, ils se cassent les dents sur une défense adverse très agressive, et manquent souvent de réussite dans leurs tirs, parfois même lorsque ceux-ci sont ouverts (7/16 à 44 % en 10 minutes). Malgré tous leurs efforts, ils ne peuvent rivaliser avec des Normands supérieurs dans tous les secteurs, notamment au rebond (13 contre 6), et qui possèdent 13 longueurs d’avance à l’issue d’un premier quart-temps à sens unique (19-32 à la 10e ).

Les Haut-Rhinois repartent au charbon dans le deuxième acte, à l’image de Guillaume Boucard ou encore Daouda Condé tandis que les Havrais se font moins percutants (de 23-37 à la 12e à 31-39 à la 16e ). Romain Duport, l’ancien de la SIG, et les siens ne tardent cependant pas à se reprendre et se montrent à nouveau intraitables des deux côtés du terrain.

Ils peuvent notamment s’appuyer sur l’athlétique poste 5 américain Jerrell Wright, qui a un très fort impact dans les raquettes (15 points, 6 rebonds en 20 minutes). Les joueurs du MBA, qui ne comptaient plus que 8 points de retard à deux minutes de la pause (33-41 à la 18e ), en comptabilisent deux fois plus au moment de rejoindre les vestiaires (39-55 à la 20e ).

« Les garçons se sont bien battus »

Touchés dans leur orgueil, les Alsaciens réagissent dès le début du troisième quart-temps. Ils se jettent dans la bataille à corps perdu, resserrent les rangs en défense de fort belle manière, et récoltent les fruits de leurs efforts. De 39-57 à la 21e , le score passe à 53-62 à la 28e après un 14-5 qui leur permet de garder espoir. Un espoir de courte durée, toutefois, car les Havrais reprennent leurs distances sans s’affoler (55-70 à la 30e ).

Qu’à cela ne tienne : les Mulhousiens se remettent en ordre de marche et reviennent une fois de plus à la charge (62-71 à la 33e ) tout en se montrant à nouveau particulièrement vigilants face aux assauts adverses. Par deux fois, ils ne sont plus qu’à 9 longueurs (62-71 à la 33e , 65-74 à la 37e ). Mais ils n’ont pas toujours la réussite escomptée dans leurs tirs et s’inclinent sans avoir mené une seule fois (67-81). Ils ont payé cher leur manque d’adresse à trois points (3/19 contre 9/27) et leur infériorité au rebond offensif (26 points sur deuxième chance pour les visiteurs grâce à 15 rebonds offensifs contre 7 pour le MBA).

« Les garçons se sont bien battus, avec l’envie d’y croire jusqu’au bout », commentait Jean-Luc Monschau au coup de sifflet final. « J’ai cependant beaucoup de regrets en raison des sept tirs ratés seul sous le panier et des pertes de balle accumulées sur la fin (Ndlr : 5 dans le dernier quart-temps. »

Article signé Sandrine Pays pour l’Alsace

www.mbaprobasket.fr

Vous aussi ! Devenez partenaire

Contact

Antoine LINARES

06.11.72.89.74

Président